Entreprise

Et si créer une société à Hong Kong était la solution ?

janvier 30, 2019

Créer une société à Hong Kong ?

Avez-vous déjà une entreprise hors de france ? Ou prévoyez-vous d’en créer une ? Peut-être que vous étudiez le marché de Hong Kong… Beaucoup de sociétés privées et publics considèrent le système d’affaires de Hong Kong comme fondamental, notamment son système juridique, sa faible fiscalité et ses infrastructures. Voici le réglage de cdi pour créer une entreprise à Hong Kong.

Hong Kong est, avec Singapour, l’économie la plus libérale au monde. Par conséquent, l’ouverture d’une société à responsabilité restreinte est simple, rapide et bon marché ( le gouvernement exige une redevance de 1 730 HKD pour l’enregistrement de la société et une taxe de 2 250 HKD pour le certificat d’enregistrement d’entreprise ). Vous n’avez même pas besoin de vivre là-bas, car vous pouvez embaucher une secrétaire et avoir une adresse de bureau pour une petite cotisation annuelle ( il existe plusieurs caabinets réputées qui fournissent ce service ).

 

La première chose que nous vous incitons à vous demander avant d’entamer les démarches est la suivante : quelle entreprise souhaitez-vous créer à Hong Kong ? En effectivement, les démarches ne seront pas similaires pour une société offshore et pour une société à responsabilité restreinte. NnNotre cabinet vous suivent quel que soit le choix le plus intéressants pour votre entreprise. Tout dépend de votre participation que vous souhaitez mener et des atouts auxquels vous désirez avoir accès. NnEn effectivement, une société à responsabilité restreinte ( Private limited Company ) vous offre la d’embaucher du personnel, d’avoir des bureaux à Hong Kong et de attacher des relations commerciales avec des clients ainsi que des concepteurs locaux. Cependant, cous devrez vous acquitter des profits tax mise en place sur le territoire comme n’importe quelle autre société locale. NnPar contre, une société offshore immatriculée à Hong Kong ne vous permettra pas d’embaucher, d’ouvrir des bureaux ou de faire du business avec des enseignes locales. L’objectif est en ce lieu très différent : en immatriculant votre société offshore à Hong Kong, vous bénéficierez de sa fiscalité avantageuse, car les activités qui sont effectuées hors du territoire ne sont pas imposés. NnNous pouvons vous informer si vous hésitez entre ces deux systèmes.

L’entreprise amenée à embaucher du personnel est soumise à l’Ordonnance de Compensation des Employés. Ainsi, un employeur est tenu de etre propriétaire de une police d’assurance dans le cadre de la couverture de ses employés à plein temps comme à mi-temps, en cas d’accident de travail à l’origine d’un décès, d’un handicap, d’une maladie ou d’une blessure.

hong kong photo

Le fondateur du client doit donc faire enregistrer sa société auprès du département du Travail et auprès de la Mandatory Provident Fund Schemes Authority ( MPFA ). Pour ce faire, il existe des cabinets dédiées. Il est aussi envisageable de appeler une banque pour prendre une police d’assurance et au MPF scheme.

La fixité politique à Hong Kong est excellente. La politique de Hong Kong revient à appliquer le idée dit « un État, deux systèmes » ; cela veut dire qu’au sein de la République recherché de Chine, le milliard et demi de Chinois habitant la partie continentale vit sous la période de regime socialiste, tandis que Hong Kong est régi par un système capitaliste. Ce idée permet à Hong Kong de conserver son système légal, sa monnaie, son système politique, ses équipes internationales et ses lois sur l’immigration. Hong Kong est de loin la ville la plus riche de Chine avec un PIB par habitant de 257, 953 milliards de dollars etats du nord de l’amérique ; son économie est une des plus indépendantes au monde. C’est un pôle financier et commercial d’envergure internationale. Ainsi, Hong Kong est devenu l’une des majeures places financières et boursières d’Asie et du monde.

Un cadre juridique simple : la Common LawnD’un point de vue juridique, Hong Kong se distingue nettement de la Chine continentale. La région a hérité du système de Common Law britannique. Hong Kong a ainsi gardé la coutume de Common Law établie lors de la colonisation britannique alors que la Chine continentale obéit à un système de droit civil. La Common Law est une fabrication d’origine anglaise qui marque la prééminence des décisions des tribunaux, la jurisprudence. Par conséquent, on retrouve à Hong Kong une certaine souplesse au niveau de la fabrication et du fonctionnement des sociétés.

Laisser un commentaire